• Le roi caché

    Sebastian.jpg

    forward Le 4 août 1578, lors de la bataille dite des Trois Rois, sur le territoire de l'actuel Maroc, le roi Sébastien du Portugal disparut. Du moins, c'est que l'on prétendit parce qu'il semble bien qu'il ait été tout simplement tué.

    Le roi Sébastien, alors dans la vingtaine d'années, avait été très longuement attendu par les Portugais qui craignaient que la dynastie régnante, les Avis, reste sans succession. En sorte que lorsqu'il naquit, son père étant mort peu avant, on crut à un miracle et ce roi était entouré d'une manière d'exaltation.

    Sa supposée disparition, le fait qu'elle ait bientôt ouvert à une annexion du Portugal par la couronne d'Espagne, créèrent un mouvement mystico-politique sur le thème "un jour le roi reviendra et il portera le Portugal au plus haut. Ce sera le Cinquième Empire".

    Et ce qui est assez extraordinaire, c'est que cette croyance a perduré des siècles durant. Ainsi lorsque Lula fut élu au Brésil, ancienne colonie portugaise, on dit que le roi était de retour, comme on l'avait dit quelques décennies avant lorsqu'eût lieu la Révolution des oeillets. Et un célèbre écrivain portugais, Fernando Pessoa, a cultivé le thème.

    J'ai consacré une semaine d'émission à la Radio Suisse Romande (A vue d'Esprit) à ce le-roi-cache.jpg sujet: http://www.rts.ch/espace-2/programmes/a-vue-d-esprit/5715257-a-vue-d-esprit-du-07-04-2014.html.

    Je n'ai malheureusement pas eu le temps d'y dire qu'exactement à la même époque en Russie se développait le même mythe avec le tsar Dimitri, lui aussi supposé "disparu" ou "caché". Même histoire avec le roi Arthur, perdu par les chevaliers qui le suivaient dans une nappe de brouillard et dont on a dit qu'il était caché dans une île mystérieuse. Même histoire avec "l'imam caché" des chiites duodécimains. Et bien sûr, même histoire avec le Christ.

    La permanence des thèmes est éloquente.

    Sur le sujet, je recommande un livre fort ancien de Yves-Marie Bercé (ci-contre). Le même vient de publier tout récemment un épatant La dernière chance, histoire des suppliques.

    Je signale qu'une thèse remarquable sur le sébastianisme est téléchargeable ici: http://www.theses.fr/2012BOR30037


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :