• Sarkozy l'avait fait, Cameron l'imite

    Cliquez

    Le gouvernement britannique qui a engagé une vague massive de réduction des dépenses est en train de reprendre une formule de Sarkozy: couper dans les dépenses de sécurité (cliquer sur la photo). Il faut rappeler en effet qu'il avait supprimé 12 000 postes de policiers et de gendarmes. Le Figaro - oui Le Figaro!- écrivait: « En 2007, la police nationale comptait 149.965 postes pourvus, équivalents à des temps pleins. Cinq ans plus tard, il n'en restait que 143.872, soit une baisse effective de 6 093 postes. Sur Twitter, le responsable du syndicat Unité SGP Police FO Nicolas Comte va plus loin et pointe 13.000 suppressions de postes dans la police et la gendarmerie entre 2008 et 2012. » Ce qui prouve qu'on peut, en toute sérénité, dire une chose et faire son exact contraire. À un certain niveau de pouvoir, ça n'a aucune importance. Le ministère de l'Intérieur britannique, le Home Office, pourrait voir ses dépenses coupées de plus de 25%. Et pendant ca temps là des hommes politiques du même parti hurlent à l'envahissement du pays par les immigrés... Ce qui pose accessoirement la question: qui a intérêt à l'insécurité? Rappelez-moi le nom des deux gouvernements engagés militairement en Lybie et dont le (tout relatif) succès a contribué à provoquer la vague migratoire actuelle.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :